AMAP
de la Goutte d’Eau

Porc de Longué-Bayeux

lundi 12 mai 2014 par Francine

Lorsque Yohann et Cécile Buret ont décidé d’élever des cochons, ils se sont tournés vers le cochon de Longué parce que c’est une race locale, parce qu’elle est bien adaptée à la nourriture qu’ils se proposaient de leur donner et aussi parce qu’ils voulaient participer à la sauvegarde de cet animal qui a bien failli disparaître, malgré toutes ses qualités.

Le Porc de Longué est appelé aussi bayeusain ou porc de Bayeux.

Bien que très rare, il ne manque pas de se reconnaître à sa grande taille, sa robe blanche parsemée de taches noires arrondies, ses oreilles légèrement pendantes. Cet animal rustique, de grand gabarit, très prolifique, s’élève en plein air avec une alimentation traditionnelle au petit lait, aux céréales et orties. Les adultes peuvent peser 350 kilos. Ses portées peuvent comporter jusqu’à 12 porcelets. La chair de cet animal, sans graisse excessive, est réputée autant pour sa saveur que pour son fondant, donnant d’excellentes charcuteries.

Appartenant à l’une des six dernières races porcines françaises existantes, le cochon de Bayeux est né, au cœur du Bessin dans la seconde moitié du XIXe siècle, du croisement entre des truies normandes et des verrats anglais (noirs) du Berkshire, ou des craonnais (baptisés dans ce dernier cas « porcs de Longpré »). Elevé en stabulation, il était nourri en partie avec le petit lait provenant des fromageries.

En 1928, un syndicat de la race est créé à Bayeux.

Après un développement constant, les effectifs seront quasi décimés suite au Débarquement de juin 1944.

Il faudra attendre quatre décennies pour qu’un programme de sauvegarde de la race ne soit lancé. Actuellement, les effectifs du Porc de Longué-Bayeux, essentiellement répartis en Normandie, ne dépassent guère les 250 bêtes (un tiers de verrats et deux-tiers de truies) répartis entre une trentaine d’éleveurs.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 319220

Site réalisé avec SPIP 1.9.1 + ALTERNATIVES

RSSfr

Creative Commons License