AMAP
de la Goutte d’Eau

Pourquoi n’y a-t-il plus d’agneau à l’AMAP de la Goutte d’Eau ?

mardi 31 mai 2011 par Francine

Cécile et Yohann ont fait le choix de privilégier le lait dans le but de le transformer et de cette façon de valoriser leur produit de base, le lait.

Elever des agneaux pour la viande est un autre métier.

Dans le premier cas, les agneaux restent avec leur mère 3 à 4 semaines, le temps que le "pic" de lait soit atteint. Ils sont alors vendus et les brebis donnent chaque jour un maximum de litres de lait.

Dans le second cas, ils restent plus longtemps avec la brebis, au moins jusqu’au sevrage, ce qui signifie qu’il n’y a pas de lait pour la transformation.

En 2010, à la demande de nos consommateurs, Yohann et Cécile ont essayé de concilier les deux, à savoir garder les agneaux sous la mère une semaine ou deux de plus pour pouvoir offrir des agneaux moins gros que ceux auxquels nous sommes habitués mais plus gros que ceux qui partent à un mois.

Les consommateurs ont été, pour la plupart, contents de leur achat...

Yohann et Cécile, beaucoup moins car, ce que les agneaux ont consommé en terme de quantité de lait, a représenté un énorme manque à gagner pour eux.

Le prix de vente des agneaux n’a pas compensé, et de loin, le prix qu’aurait rapporté le lait transformé, prix sur lequel était basée la comptabilité de la ferme.

Cette année, soyons adultes et raisonnables ! gavons-nous de fromages, yaourts et faisselles et pour ce qui est des carnivores, les vieilles brebis ( ou les jeunes qui ne veulent pas être mères) font d’excellentes merguez !


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 319220

Site réalisé avec SPIP 1.9.1 + ALTERNATIVES

RSSfr

Creative Commons License