AMAP
de la Goutte d’Eau

Goutte d’Eau N°2 - juin 2006

vendredi 6 avril 2007 par Francine

Mai-Juin 2006

Navigation rapide

L’AMAP, un engagement mutuel :

tout le monde s’y retrouve

Fin mai, nous voici à 38 adhérents, quelle aventure !

Au fil des discussions, j’ai entendu comme l’Amap peut bouleverser les habitudes de consommation, les attitudes et regards de chacun sur les produits et producteurs. Pour certains points, cela ne va pas sans mal ! Un aspect qui fait débat : les vacances de l’amapien(ne) et son engagement pendant cette période. Certains sont tentés par une « pause estivale » dans leur contrat. Or, s’engager pour 6 mois ou plus fait partie des contraintes de fonctionnement à accepter dès le départ.

L’amap est fondée sur un engagement mutuel entre un groupe de consommateurs et un producteur. Nous , consommateurs, nous engageons à lui acheter, une saison à l’avance, une partie de sa production. Nous le soutenons donc pendant cette période et il compte sur nous. En échange, le producteur, prévoit ses quantités en fonction de nos commandes et s’engage à nous fournir des produits de qualité (biologique, pour ce qui nous concerne) et d’une grande diversité.

Pour les vacances d’été, à chacun de nous de s’organiser pour « placer » son panier ou son pain. C’est le moment ou jamais de nouer des liens entre amapiens, voisins, copains… : échangez, offrez, revendez, troquez….inventez, innovez à votre convenance .



Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 319180

Site réalisé avec SPIP 1.9.1 + ALTERNATIVES

RSSfr

Creative Commons License